Sélectionner une page

Emprunts immobiliers : des bonnes dettes ?

 

Avoir des dettes peut parfois faire peur car on peut craindre de ne pas être en mesure de les rembourser. C’est oublier qu’il y a 2 grandes catégories de dettes :

  • celles qui ne rapportent rien (voir article sur “Les mauvaises dettes“)
  • celles qui rapportent des revenus dits “passifs” (voir article Le secret des riches”)

L’entrepreneur ayant dépassé le stade de la peur (voir article sur “Les 17 niveaux de conscience“) ne se posera donc pas cette question. Les emprunts immobiliers sont donc de bonne dettes.

Se positionnant déjà mentalement dans le 9ème niveau de conscience qui est le courage, l’entrepreneur immobilier passera rapidement dans la préparation de son plan pour contracter des emprunts immobiliers (voir article sur “Avoir un objectif écrit, pourquoi ?“)

 

Construisez VOTRE système étapes par étapes :

Emprunts immobiliers : les bonnes dettes.

Différence entre les bonnes dettes et les mauvaises dettes ?

 

Pour s’enrichir avec peu d’apports, il faudra passer par la case immobilier qui permet d’utiliser l’effet de levier bancaire c’est à dire l’emprunt. Votre bien immobilier aura, certes, une dette mais il affichera en face de cette dette un chiffre d’affaire.

Si vous achetez et gérez convenablement, il aura un excédent mensuel, cet excédent s’appelle le cash flow (ou delta net), nous le détaillerons dans un prochain article.

Avant d’en arriver là, il faudra contracter un emprunt, des emprunts, c’est à dire des dettes et même le plus de dettes possible !

Comme cette dette rapporte un chiffre d’affaire, l’entrepreneur considère donc (et à juste titre) que ce sont ses locataires qui remboursent l’emprunt et les frais de fonctionnement. Pensez désormais entrepreneur comme dans l’article “Travaillez pour devenir rentier

 

Les bonnes dettes immobilières d’aujourd’hui feront votre fortune immobilière de demain :

Emprunts immobiliers, les bonnes dettes

Au début d’un emprunt immobilier, vous payez plus d’intérêts et moins de capital. La banque se paye en premièr !

Avec le temps, les intérêts remboursés diminuent et la part de capital remboursé augmente. Votre dette en capital diminuant, et la valeur de vos biens gérés comme un pro augmente. Ce différentiel entre valeur et dette est votre véritable fortune immobilière.

Comme dans les classements des grandes fortunes, cette fortune n’est pas “sonnante et trébuchante” car c’est la VALEUR d’un outil de travail, de VOTRE outil de travail.

Le facteur TEMPS est primordial en immobilier. Réfléchissez et ne tardez pas pour passer à l’action. Attention au piège comme acheter trop cher ou sous-estimer les frais … nous en reparlerons plus tard.

Avez-vous bien compris la différence entre les bonnes dettes et les mauvaises dettes ?

Avez-vous compris que plus vous contractez de bonnes dettes, plus vous vous enrichissez ?

N’hésitez pas en m’en faire part en commentaires et à partager.

David ENGRAND

Fondateur du blog www.fortune-immobiliere.fr, du site web www.engrand-immobilier.fr et du groupe public Facebook construire votre fortune immobilière